Schéma d’une installation électrique éolienne – infographie

de | 5 septembre 2016

L’installation électrique d’une éolienne peut-être schématisée simplement. L’infographie suivante représente les éléments importants permettant de passer d’un courant alternatif « sale » à un courant électrique de fréquence et de tension stable utilisable par nos appareils électriques.

Installation électrique éolienne - infographie

 

1) Production du courant

La production du courant se fait via notre éolienne grâce au générateur. C’est un courant alternatif mais celui-ci ne peut pas être utilisé tel quel. En effet, bien que nos appareils électriques fonctionnent avec du courant alternatif, ceux-ci requièrent une fréquence et une tension stables au risque d’être dégradés instantanément… Et le courant directement produit par notre éolienne ne possède pas ces caractéristiques, on dit qu’il s’agit d’un courant « sale » car sa fréquence et sa tension sont très variables au court du temps et en plus n’est produit que de façon intermittente car dépendante du vent.

C’est pourquoi il faut passer par une série d’étapes permettant de rendre ce courant propre et utilisable par nos appareils.

2) Redresser le courant

La première étape consiste à redresser le courant. Pour cela on utilise un pont de diodes qui va permettre de passer du courant alternatif au courant continu. Mais attention, ce courant bien qu’appelé continu, ne possède pas une tension stable.

3) Réguler le courant

Le régulateur ou contrôleur de charge a deux fonctions. D’une part il va lisser le signal du courant, c’est à dire qu’il va permettre d’obtenir un courant continue de tension plus stable, les pics de tensions venant compenser les creux. Et d’autre part il va dissiper le courant superflu pour fournir un courant de sortie ne dépassant pas une tension voulue.

A partir de ce moment, nous obtenons un courant continu propre cependant, en cas de ralentissement ou d’arrêt de l’éolienne, la tension chutera et nous n’aurons plus de courant.

4) Stocker le courant

Cette étape permet de pallier au problème cité juste au dessus. Quand l’éolienne produit du courant, le surplus est stocké dans des batteries d’accumulateurs et sera restitué lorsque l’éolienne ne produira pas suffisamment pour alimenter l’installation.

5) Onduleur

L’onduleur est l’appareil qui permet de passer du courant continue au courant alternatif tout en étant capable de changer la tension. Cette étape permet donc d’exploiter notre courant par des appareils qui fonctionnent avec le courant d’EDF.

Pourtant, il est possible de se passer de l’onduleur si l’on souhaite uniquement utiliser le courant continue. En effet, notre installation sans onduleur permet déjà d’exploiter notre courant en utilisant des appareils adaptés à la tension comme des lampes, des chargeurs par exemple de téléphones portables, etc…

 

Voilà qui termine cet article. Bien que simplifié, il permet de se familiariser avec les différents éléments qui entrent en jeu lorsque l’on met en place une telle installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *