Comment fabriquer une bobine de cuivre ?

Les bobines de cuivre sont indispensables pour la fabrication du générateur. La forme, taille et nombre de spires choisis dépendent du projet à réaliser.

On appelle bobinage l’action de d’enrouler le cuivre à l’aide d’un bobineur.

Le matériel

Le matériel nécessaire :

  • un rouleau de fil cuivre émaillé
  • un bobineur

Rouleau cuivre

Le cuivre :

Rouleau cuivre émaillé de section 1mm acheté sur internet pour environ 23€ les 56m : Voir l’article. Pour info, un rouleau m’a permis de faire 3 bobines de la dimension présentée dans cet article ce qui représente un coût d’environ 8€ de cuivre par bobine.

BobineurLe bobineur :

J’ai confectionné le mien à partir de tasseaux de bois, de visserie et d’une roue de roller avec ses roulements. Si vous n’avez pas fabriqué votre bobineur je vous invite à vous rendre sur cette page : Comment fabriquer un bobineur ?

Avant tout, je solidarise le bobineur au plan de travail à l’aide de serre-joints.

 Le bobinage

Enrouleur et fil de cuivre passéIl faut réserver les vingt premiers centimètres de cuivre pour former l’une des extrémités de la future bobine. Pour cela, je déroule un peu de cuivre et je passe cet excédent hors du bobineur par le trou prévu à cet effet. J’enroule ensuite ce cuivre autour des têtes de pointes qui dépassent ainsi il ne posera pas de problème lors du bobinage.

Cuivre guidé par équerre plastiqueL’enroulage des premières spires de la bobine est l’étape la plus délicate car il faut prêter attention à bien serrer chaque enroulement contre le précédent sans laisser d’espace, pour que la bobine soit aussi dense et régulière que possible.

Pour m’aider, j’utilise une équerre en plastique qui me permet de diriger le fil. Il ne faut pas utiliser de métal ou un quelconque matériau qui risquerait de rayer le fil de cuivre ou d’en retirer l’émaille car il en résulterait une sorte de court circuit qui abaisserait de façon catastrophique le rendement de la bobine.

Rouleau cuivre avec dérouleurAttention à serrer correctement la bobine tout au long du bobinage. Pour cela il faut exercer une tension qui s’oppose à l’enroulement.

je me suis fabriqué un petit dérouleur que je maintien entre mes jambes pendant le bobinage, il freine le déroulement du cuivre ce qui permet de garder une tension. Cela peut être fait également en retenant simplement  le fil de cuivre à la main avec un chiffon pour ne pas se couper.

Bien compter les tours réalisés : 1 tour entier = 1 spire pour la bobine. J’arrête quand j’ai atteint le nombre souhaité de spires. Je fixe alors la deuxième extrémité du cuivre au bobineur pour maintenir la bobine serrée et couper le fil (là encore je garde une vingtaine de centimètres de fil libre).

Avant d’extraire totalement la bobine il faut la « nouer » temporairement pour éviter quelle ne se défasse. Je fais cela en passant des fils de cuivre par les encoches prévues à cette effet . Ensuite j’extrais entièrement la bobine de l’enrouleur et je la renforce avec du ruban adhésif.

Je termine en enlevant l’émail des extrémités de la bobine sur 1 à 2cm à l’aide d’une lime et de papier à poncer.

Bobine terminée
La bobine est terminée ! J’admets que c’est un travail long et fastidieux mais il faut passer par là pour fabriquer un générateur !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “Comment fabriquer une bobine de cuivre ?”