Comment fabriquer un bobineur ?

Le bobineur est l’outil qui va nous permettre de fabriquer les bobines de cuivre nécessaires à la fabrication d’un générateur de courant. Dans cet article je vous présente la manière dont j’ai confectionné mon bobineur.

Le bobineur est composé de deux parties :

  • le support qui accueil l’axe de rotation
  • l’enrouleur sur lequel on vient enrouler le cuivre

Bobineur démonté
Bobineur démonté

Bobineur
Bobineur monté

J’ai utiliser une roue de roller avec ses roulements pour avoir un enroulement facile et régulier. L’enrouleur se compose de deux morceaux de tasseau de bois traversés par une vis de diamètre 8mm (correspondant au diamètre intérieur des roulements de roues de roller) et séparés par des rondelles métalliques me permettant de choisir l’épaisseur des bobines qui seront  fabriquées.

Des pointes traversent également les deux morceaux de bois et délimitent le diamètre intérieur de la future bobine. J’ai déterminé la position des pointes en fonction des aimants que je vais utiliser pour mon générateur de sorte que le vide qui reste au centre des bobines correspond exactement à la dimension de ces derniers. Ce choix est plus ou moins  arbitraire, il fallait bien choisir une dimension mais je ne sais pas exactement de quelle manière le rendement est influencé par cet espace vide au cœur des bobines.

Un des morceaux de bois est creusé de deux encoches sur sa face interne ce qui permet de passer un petit fil afin de « nouer » les spires de la bobine avant de l’extraire de l’enrouleur. Sans ça, les enroulements de cuivre bougeraient trop ce qui pourrait réduire rendement de la bobine. Cette même face est percée d’un trou permettant de faire sortir une longueur de fil de cuivre qui formera l’une des extrémité de la bobine et ne gênera donc pas pendant le bobinage.

Une simple vis fixée dans la partie externe de l’enrouleur me sert de manivelle.

Enrouleur
Enrouleur à vide

Cuivre guidé par équerre plastique
Les premières spires de cuivre guidées par une équerre en plastique. On voit également ce qui sera l’extrémité de la bobine, roulée hors de l’enrouleur le temps du bobinage

Exemple bobine encoche
Enrouleur démonté. On voit les encoches qui permettront de « nouer » la bobine une fois le bobinage terminé

Pour en savoir plus sur la confection d’une bobine de cuivre à l’aide de ce bobineur je vous invite à aller lire la page suivante : Comment fabriquer une bobine de cuivre ?

Si vous souhaitez réagir ou poser des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “Comment fabriquer un bobineur ?”